Previous Page  92 / 204 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 92 / 204 Next Page
Page Background

PHOTOS DR MARC RIBOUD/THOMAS HENNOCQUE, CHÂTEAU VAUDOU / COLLECTION ARBOGAST

S o r c e r e s s ’ s

s p e l l

EXHIBITIONS AROUND FRANCE EXALTING

THE IMAGE OF WOMAN AND HER WILES.

The supernatural

is feminine, or so implies

the exhibition at the Voodoo Museum in

Strasbourg, showing traditional West African

representations of the woman as a magical

Ƅ`ol]ҫ Qa]

femmes

even more

fatales

on

view at the Maison Caillebotte in Yerres are

from a superb collection of early 20th-cen-

nols Bl]h[a msgZiebmn qildmҫ J]\omXҮ E]e]h

i^ QlisҮ pXgjbl]mҬ Qa]s ]ro\] ]linb[bmg bh

[Xm[X\]m i^ aXbl Xh\ Zli[X\]ҫ Fh SXeeXolbm

and Paris, the works of the Franco-Gabonese

artist Myriam Mihindou evoke trances and

nlXhmgbmmbihҫ =h\ bh Ibee]Ү na] ӂLeX ?oZXұӃ

festival highlights images of Cuban women

X[nbpbmnm Zs jaini`lXja]lm ebd] Kb[ieX Ii

?XeuiҮ JXl[ ObZio\ Xh\ Jb[a]e Mio @bXuҫ

De gauche à droite et de haut en bas :

Milicienne dans le village de Guamo

,

Marc Riboud,

1963

, exposé au

festival “Ola Cuba !” à Lille.

Le Printemps,

Romaine Brooks,

présenté dans l’exposition

“La Porte des rêves”, à Yerres.

Mami Wata,

anonyme (Bénin),

au Château-musée Vodou à

Strasbourg.

L’ESPRIT POSSÈDE UN SEXE si l’on en croit l’actuelle exposi-

tion strasbourgeoise qui montre des représentations traditionnelles

d’Afrique de l’Ouest figurant la femme dans toute sa splendeur

magique : pilier de la vie familiale et garante des cultes. Plus véné-

neuses, les enchanteuses actuellement dévoilées à Yerres appar-

tiennent à une aussi fameuse que discrète collection de peintures

symbolistes française, très spectaculaire. Soit 163 pépites, datant

de l’aube du

XX

e

siècle : fleurs, princesses, mythes, allégories… de

Méduse àHélène deTroie, des Parques aux vampires, les chevelures

s’enroulent et les drapés tombent, avec un érotisme intense.

Plus contemporaines, les femmes photographiées ou radio-

graphiées, et les hampes modelées en grès rehaussées d’émaux,

par Myriam Mihindou, artiste franco-gabonaise actuelle-

ment célébrée à Vallauris et à Paris, évoquent les transes et les

Pl ac e au x

mag i c i enne s

Plusieurs expositions printanières célèbrent l’image

de la femme, enchanteuse ou engagée, et ses sortilèges.

Par

Françoise Monnin

transmissions. Vibrations et fris-

sons garantis. Tandis qu’à Lille,

le festival “Ola Cuba !” salue la

fin des “années Castro”, en fai-

sant la part belle aux images de

femmes engagées. Laborieuses

ou pensives, absolument splen-

dides, elles sont métamorpho-

sées en héroïnes par les objectifs,

les cadrages et les contrastes, de

Nicola Lo Calzo, Marc Riboud

ou Michel Pou Díaz. Toutes,

oiseaux rebelles. Toutes, Carmen

de Bizet. “Prends garde à toi !”

“VAUDOU AU FÉMININ”,

jusqu’au 10 octobre,

Château-musée Vodou, 4, rue

de Koenigshoffen, Strasbourg.

chateau-vodou.com

“LA PORTE DES RÊVES”,

du 7 avril au 29 juillet,

Maison Caillebotte,

10, rue de Concy, Yerres.

proprietecaillebotte.com

ӂQO=KPJFPPFLKPҭ JVOF=J

MIHINDOU”,

jusqu’au 14 mai,

Musée national Pablo Picasso,

place de la Libération,

Vallauris. musee-picasso-

vallauris.fr

. Et à la galerie

Maïa Muller, 19, rue Chapon,

MXlbm FFF

e

.

maiamuller.com

ӂLI= ?R>=ұӃҮ

du 19 avril

Xo m]jn]gZl]Ү \Xhm nion

Lille.

olacuba-lille3000.com

92 / A IR FR ANCE MADAME

CULTURE

F R A N C E